Actualités du Château de la Pioline à Aix-en-Provence

La coquille d’œuf en surprise
L’AUDACE GOURMANDE : La coquille d’œuf en surprise

Roi de l’illusion, magicien des fourneaux, Le chef étoilé Pierre Reboul multiplie les audaces gourmandes en jouant la carte du trompe l’œil. Pa

...

C’est une coquille d’œuf, mais pas vraiment. Reproduite à l’identique cette coquille surprise est le fruit de dizaines d’essais de mise au point d’un appareil lactique à la fluidité parfaite capable en séchant de donner l’illusion d’une coquille d’œuf. Moulées sur de petits ballons gonflables puis séchées à l’air libre, les coquilles durcissent et sont prêtes à être garnies. Mais où le chef Pierre Reboul va-t-il chercher tout ça ?

D’abord d’un constant : on ne consomme pas beaucoup d’œufs dans les belles tables alors que d’un produit simple peut naître un grand plat. Mais surtout d’une audace vissée au cœur qui le pousse à innover sans cesse, repoussant toujours en peu plus les frontières de l’art culinaire. Tout est possible, il suffit d’oser en assurant l’excellence des matières premières. Et avec la coquille d’œuf en surprise, l’excellence se déguste du bout de la cuillère. Dans sa version « caviar », elle cache un jaune d’œuf tempéré recouvert d’un caviar Petrossian Daurenki Tsar Impérial aux jolis grains fermes, à déguster accompagnée d’une onctueuse sauce poulette. Masquée par une feuille d’or, l’opercule ne laisse rien paraître de son contenu. Effet « waouh » pour papilles en émoi. Déclinable à l’infini, la coquille devient aussi carbonara. Posée sur un nid de tagliatelles de parmesan, elle accueille un jaune d’œuf, quelques petits lardons et une crème de parmesan pour découvrir les carbonaras autrement. Avec des truffes en hiver, des pommes de terre ou encore un tartare d’huîtres, elle multiplie les versions et ose même le sucré dans un jeu d’agrumes entre le citron, le caviar et le citron caviar.

Qui de l’œuf ou la poule ? La question reste entière et la coquille elle aussi joue la carte du mystère. A la carte du menu Signature, elle séduit autant qu’elle surprend en mettant toute la philosophie du talentueux chef Pierre Reboul dans les assiettes du château de la Pioline.

<span><span><span>Les sentiers vignerons</span></span></span>
Les sentiers vignerons

Il y a les sites naturels uniques dominés par la légendaire montagne Sainte-Victoire, une histoire millénaire riche, une gastronomie savoureuse pu

...

L’oenotourisme est en marche vers les coteaux d’Aix-en-Provence ! Accompagné d’un guide vigneron, chaussez vos baskets à l’assaut de sentier balisés pour en savoir plus sur les cépages, le patrimoine, la géologie et le travail de la vigne. Les vignerons coopérateurs des Bouches-du-Rhône proposent 3 sentiers découverte : Puyloubier, Trets et Rognes. Celui de Rognes, long de 14 ou 5km, au départ de la cave coopérative serpente sur un plateau entre la Chaîne des Côtes et de la Trévaresse.

A fils du parcours vous apprendrez tout des soins apportés à la vigne tout au long de l’année, puis vous découvrirez les curiosités géologiques du territoire dont le volcan de Rognes vieux de 18 millions d’années ! Leçon sur les cépages et balades entre chapelles, moulins à eaux et bories, de petites cabanes de pierre typiques de la région, vous ramèneront jusqu’à la cave coopérative où la dégustation clôturera la visite. Le sentier des vignerons de Puyloubier offre à voir et boire sa belle tradition viticole sur un parcours de 13 ou 5 km. Déjà au XVème siècle le Roi René affirmait ne vouloir à sa table « nul autre vin que le rosé de Puyloubier ». Depuis les vignerons du Mont Sainte Victoire n’ont cessé de travailler la terre pour l’adapter aux cépages qui composent les merveilleux vins et l'AOC Côte de Provence Sainte-Victoire. Etape au Domaine du Capitaine Danjou, propriété de la Légion Etrangère où les pensionnaires extraient de la vigne 250.000 bouteilles d’un nectar gorgé de soleil, puis poursuite du sentier à travers les édifices religieux pour revenir en boucle jusqu’à la cave coopérative.

Autre sentier, autre ambiance avec les vignerons de Trets. Au départ du Cellier Lou Bassaquet sur un circuit de 13 au 9 kms marqué du sceau de l'Histoire, vous appréhenderez la gestion de l’eau par les hommes depuis la Rome Antique au gré des aqueducs, canaux, puits et fontaines qui irriguent les plaines et alimente la flore. Histoire de l’exploitation du charbon de terre et découverte des cépages et produits du terroir dont les incontournables herbes de Provence vous ramèneront jusqu’à Cellier où la dégustation mettra vos apprentissages en saveurs.

De retour à la Pioline, poursuivez votre découverte œnologique avec les superbes flacons du château dont les arômes s’accordent à l’unisson à la cuisine audacieuse du chef Pierre Reboul.

Crédit photo : Wikipedia ©

Fête de la musique
Fêtez la Musique le 21 Juin au Château de la P
...

Fêtez la Musique au restaurant Pierre Reboul dans une ambiance JAZZY

 

Jeudi 21 juin 2018

Dîner de la fête de la musique

 

 

 

Mise en bouche

 

***

Ratatouille Itech 2018

Côtes de Provence cru classé, Jas d’Esclans rosé 2017

 

***

Truite des Hautes-Alpes, caillou et copeaux de bois,

Bouillon de champignon au soja

IGP Cévennes, Domaine Risoul « Versus » blanc  2013

 

***

Filets de caille de la Drôme aux champignons, petite Brioche

Bouillon d'oignons jaunes

Les Baux de Provence, Domaine des Lauzières « Equinoxe », rouge 2012

 

 ***

St Félicien, salade fumée, air et sorbet roquette

Savoie Apremont, Domaine Jean Claude Masson « La Déchirée », blanc 2017

 

***

Fruits rouges et fromage blanc aux zestes d’agrumes

Cadillac,  Château la Clyde 2014

 

***

Sucreries

 

 

 

Menu hors boissons 110 €

Menuen accord mets et vins, eaux et cafés compris 150 €

 

Tous nos prix s'entendent taxes et services compris

Réservation :

Par téléphone 04.42.52.27.27

Par email : restaurant@chateaudelapioline.com

Arrhes :

Une carte de crédit vous sera demandé pour un débit de 100% du montant du repas à la réservation. 

En cas d'annulation, nous conservons les arrhes.